FEDERAUX QUADRETTE 2017 :Digoin se taille la part du lion

La Boule Sportive Digoinaise a accueilli près de 300 boulistes au boulodrome de Neuzy ce week-end à l’occasion des championnats fédéraux de Saône-et-Loire. Cette compétition a permis à dix équipes de se qualifier pour les championnats de France qui auront lieu à Chambéry du 21 au 23 juillet.
Le grand vainqueur de ces Fédéraux est incontestablement le club organisateur qui a réussi l’exploit de qualifier ses équipes M 3, F 2 et - de 18 ans pour les championnats de France. Une belle performance pour les boulistes du président Jonathan Disson. Ce dernier explique que « la compétition a été d’un très bon niveau. Nous sommes particulièrement satisfaits de nos résultats ».
Les équipes de Cluny et de Mâcon se sont qualifiées en M 3 tout comme Salornay, Préty et La Salle en M 4 de même que La Clayette en Triple Féminin F3/F4.
Responsable de l’organisation du Championnat Fédéral, Sylvain Lacroix souligne que « les équipes qualifiées ont amplement mérité leur ticket pour les France ». 8 équipes - 13 et - de 11 ans ont participé au Championnat Fédéral où à la Coupe de Saône-et-Loire.
Mickaël Charrondière (CLP)

lYCÉE LÉON BLUM : A la découverte de la Pétanque et des Boules Lyonnaises

 
Cliquez ici pour lire l'article de "CREUSOT INFOS"

Six formations iront aux “France” à Feurs

Disputés à Sennecey-le-Grand, sous une chaleur caniculaire, les Fédéraux double ont distribué dimanche les qualifications pour les championnats de France qui se dérouleront à Feurs (1er et 2 juillet).
Nouveauté cette année, le CSB 71 aura deux qualifiés à la fois en 3e et en 4e divisions. Autant dire que cela a décuplé les ardeurs des seize formations engagées dans ces deux catégories, alors que chez les féminines la participation était également en hausse, notamment en F4 avec un record de 15 formations engagées pour une seule place, là, au championnat de France.

Les qualifiés

n 3e division : Joachim Da Silva, Mickaël Badey (Sennecey)
Lucien Boivin, Franck Bouton, Eugène Salce (Digoin)
n 4e division : Bertrand Canon, Daniel Rossi et Frédéric Rossi (Epinac)
Robert Thévenet, Eric Dupuis, Frédéric Jandet (Cluny)
n Féminines 3 : Mathilde Jaillet, Christelle Sallet, Sylvie Troncy (Génelard)
n Féminines 4 : Marine Bernarchot, Nicole Laumain, Isabelle Laville (La Clayette)

Payebien et Pivard brillent aux Trappistines

 
Dimanche, le boulodrome de l’Olympique Mâcon Boules a accueilli le championnat fédéral en tête à tête, qualificatif pour les championnats de France. La finale de la division interrégionale a été remportée par Marc Pivard. Le Mâconnais Jimmy Payebien s’est qualifié en moins de 18 ans.
Plus d’une centaine de concurrents venus de Saône-et-Loire, de Franche-Comté et du Grand Est, rassemblés sous un soleil généreux. Le championnat fédéral s’annonçait d’entrée sous de bons augures. Si le public suivait avec intérêt la catégorie phare de l’interrégional, les supporters mâconnais étaient tout acquis à la cause de Jimmy Payebien, jeune étoile montante de l’OMB.

Le sacre de Jimmy

Le pointeur au maillot bleu gérait parfaitement son parcours pour atteindre la demi-finale, puis la finale où il rejoignait le Belfortain Théo Tousch. Les deux jeunes gens savouraient leur qualification pour la finale nationale, sans passer par la finale locale. Les clubs de La Chapelle-de-Guinchay et Digoin qualifiaient également leurs jeunes, à l’instar de Sharon Cottin, vice-championne de France F-15 du combiné.
Chez les seniors, la palme revenait à Marc Pivard, de Conliège, qui battait Alain Votey, un autre Jurassien. Le Digoinais Christophe Renard s’imposait dans la division M3 et la Chalonnaise Virginie Prudon en F3. La finale F4 restait à disputer en fin de soirée. Les vainqueurs des finales iront aux championnats de France.
 
La jeune bouliste Sharon Cottin est devenue vice-championne de France des moins de 15 ans lors des championnats de France de combiné, qui ont eu lieu ce week-end à Vieugy, en Haute-Savoie. La joueuse, qui fréquente avec assiduité le centre de formation de la Boule sportive digoinaise, et réalise une excellente saison, a franchi un nouveau palier. Elle avait pourtant mal débuté la compétition en s’inclinant d’un point lors de son premier match. Mais Sharon a su trouver les ressources pour s’imposer largement lors de la seconde rencontre.
Cette victoire lui a permis de se qualifier pour les barrages. Suite à une prestation aboutie, elle s’est qualifiée ensuite pour les quarts de finale. En pleine confiance, la Digoinaise s’est imposée contre l’une des favorites.
Après une belle victoire en demi-finale, elle s’est inclinée en finale contre une bouliste plus régulière.
Sharon Cottin explique qu’« elle est très heureuse de ce titre de vice-championne. C’est une vraie satisfaction. Ce résultat vient récompenser le travail effectué aux entraînements. Le stage effectué au centre national m’a permis de continuer à progresser ».
Dans la catégorie moins de 18 ans, Margaux Sayet a vu son parcours s’arrêter en demi-finale de la coupe de France, tandis que Valentin Seguin a été éliminé en 8e de finale du championnat de France. D’excellents résultats pour ces jeunes boulistes assidus qui font la fierté de leurs encadrants.
Note Le championnat de France de combiné se déroulera à Digoin en 2018.
Mickaël Charrondière (CLP)

tous les récompensés des Trophées 2017 Cadets Cadettes de Saône-et-Loire, mardi soir à Mâcon. Photo Philippe MONPERRUS (CLP).

Mardi soir, le Comité Départemental Olympique et Sportif de Saône-et-Loire a récompensé les cadets et cadettes les plus en vue du département dans leurs disciplines respectives.
Cette soirée des Trophées, qui avait pour cadre la salle du Pavillon à Mâcon, avait cette année pour parrain Jean-Pierre Mougin, ancien président de la fédération Française de Motocyclisme et actuel vice-président de la Fédération Internationale. Une belle soirée placée, forcément, sous le signe du sport et de la candidature de Paris pour les JO-2024. En formulant le rêve que quelques-uns des représentants de toute cette belle jeunesse en soient peut-être.
 
 
 
 
 
 
 
 
Les récompensés

AthlétismeM axence Soulet (Entente Chalonnais d’Athlétisme).

Aviron Equipe du comité 71 du 4 de couple HJ16, équipe du 2 de couple FJ16 du Cercle Aviron Chalonnais.

Basket-ballEquipe U17 du Bruil Basket Club.

Cyclisme Brice Lagnie (Vélo Club Charollais).

FootballEquipe U15 Inter Ligues (groupement HL2S).

FSGTNathan Auclerc (Cyclo San Martinois).

GymnastiqueMavrick Carvalho (Alliance Elan Gymnique Montcellienne).

HaltérophilieKillian Connan (ASO du Mont-de-Rème).

HandballBinôme de jeunes arbitres féminines du HBC Gueugnon.

HandisportSybille Lepers (Société de Tir du Creusot).

Judo-JujitsuArthur Repiquet (Judo Club Blanzynois).

LuttePierre-Yves Miserere Douarre (ASCL Lutte Champforgeuil).

Natation Equipe du Cercle Nautique Chalonnais.

RugbyEquipe du Rugby Féminin Chalonnais des Coquelicots.

Sport Boules Mathieu Chavet (Olympique Mâcon Boules).

Tennis Célia Vaudiau (FC Gueugnon).

Tennis de table Patricia Rousson (Union Pongiste Creusot Varennes).

Tir sportif Equipe Arbalète Field 18m du Tir Sportif Châtenoy-le-Royal.

Tir à l’arc Lucie Auboeuf (Compagnie des Archers Mâconnais).

UNSS Equipe Basket du Lycée Lamartine de Mâcon.

 
Quel bilan faites-vous de l’année écoulée ?
« Nos effectifs sont stables et nous continuons à nous retrouver pour des rencontres amicales au boulodrome les mardis et samedis après-midi. Par ailleurs, nos ventes de jambon et de boudin ont rencontré un vif succès et nous permettent d’obtenir un bon bilan financier.
 
Quels sont vos projets ?
« Sur le plan sportif, en plus des rencontres amicales et de notre tournoi interne avec le but d’honneur, nous préparons activement notre concours annuel, qui aura lieu le 10 juin. Nous participerons aussi aux concours organisés par les clubs voisins. Sur le plan festif, nous voulons poursuivre notre participation à l’animation du village avec une vente de jambon le 20 mai et la vente du boudin le 12 novembre.
 
Comment évolue votre association ?
« Nous mettons tout en œuvre pour intéresser les plus jeunes. Face au succès rencontré l’an passé, nous continuons, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, à initier les enfants à la boule lyonnaise. Nous accueillons une dizaine d’élèves sur le boulodrome pour leur apprendre les bases théoriques et la technique de ce sport. Et cette année, dans le cadre de l’enseignement scolaire et des activités sportives, nous dispensons des cours d’initiation aux élèves de l’école élémentaire avec le soutien d’un professeur d’éducation physique et sportive mandaté par le comité départemental de la boule lyonnaise. »

C’est fini pour l’Entente sportive bouliste du Mâconnais

Le dernier conseil d’administration de l’Entente sportive bouliste du Mâconnais. Lors de l’assemblée générale de jeudi, l’association a été dissoute. Photo Michel RAYMOND


L’association, dont la vie a commencé en 1948, a été dissoute jeudi soir. Après un vote à bulletin secret, les quinze amicales adhérentes ont cédé l’encaisse finale au secteur n°4, qui comprend 18 amicales de boules.


La dernière assemblée générale d’une longue liste commencée en 1948, avec l’Union bouliste du Mâconnais puis l’Entente sportive bouliste du Mâconnais (ESBM), a réuni une quarantaine de personnes, jeudi soir, au boulodrome Jean-Ducloux.
Maryse Chaffanel, la présidente, entourée de son bureau et de Jean Payebien, maire-adjoint chargé des sports, a d’abord raconté l’épopée de l’association.
L’encaisse finale s’élève à environ 5 000 €
Après les derniers rapports statutaires, la présidente a appelé les représentants des quinze amicales boules adhérentes à se prononcer par vote à bulletin secret sur la destination des fonds constituant l’encaisse finale. Celle-ci s’élevait à environ 5 000 €, déduction faite de quelques dernières dépenses à régler.
La première proposition (A) était de céder la somme à la Ville de Mâcon, la deuxième (B) était de répartir le montant entre l’ensemble des amicales adhérentes au prorata de leurs effectifs, la troisième (C) était de verser le reliquat au secteur n°4 (qui comprend 18 amicales boules du Mâconnais et du Clunisois), et la dernière (D) était de répartir les 5 000 € pour moitié entre la Ville de Mâcon et le secteur n°4. Les votants se sont majoritairement prononcés au deuxième tour pour la proposition C. Christian Monteiro, le nouveau président du secteur n°4 avait préalablement expliqué que son association ouvrirait un compte spécial pour recevoir ce versement et s’était engagé, sous le contrôle de Maryse Chaffanel, à aider les amicales qui formeraient des jeunes.
Michel Raymond (CLP)

Clap de fin pour l’esbm

C’est au boulodrome des Trappistines que se tiendra l’assemblée générale ce jeudi. . Photo Fernand RIBEIRO

Jeudi soir, au boulodrome des Trappistines, la présidente Maryse Chaffanel va officialiser la dissolution de l’Entente sportive bouliste du Mâconnais.

Fin juin 2016, la Fédération française du sport boules (FFSB) a confirmé la dissolution des ententes boulistes dans un souci de rendre plus cohérent le fonctionnement de certains comités départementaux et d’enrayer la baisse du nombre de licenciés. En Saône-et-Loire, les ententes boulistes des secteurs 2 pour le Chalonnais et 4 pour le Mâconnais sont concernées par cette décision. Actée en septembre, la dissolution de l’Entente sportive bouliste du Mâconnais (ESBM) va être officialisée ce jeudi à l’occasion de l’assemblée générale de l’association, qui se tiendra à 18 h 30 au boulodrome des Trappistines.

De 34 à 15 associations

Cette lourde tâche incombera à Maryse Chaffanel qui est à la tête de l’ESBM depuis 2000. Nul doute que la présidente va profiter de sa dernière prise de parole pour retracer l’histoire du regroupement de plusieurs associations sportives de boules en 1948 et lire la rédaction des premiers statuts de l’association de l’Union bouliste du Mâconnais par M. Cote. Union qui est rebaptisée Entente sportive bouliste du Mâconnais le 18 janvier 1989. Si à ses débuts, l’Union bouliste du Mâconnais a compté jusqu’à 34 associations, en 2016, elles n’étaient plus que 15 à représenter les clubs allant de Pont-de-Vaux à Romanèche-Thorins en passant par Saint-Laurent-sur-Saône et La Roche-Vineuse. « Aujourd’hui, on comptabilise 417 licenciés et un centre de formation de 15 jeunes », souligne la présidente Maryse Chaffanel.
Maryse Chaffanel, présidente de l’Entente sportive bouliste du Mâconnais
Aujourd’hui, on comptabilise 417 licenciés et un centre de formation de 15 jeunes.

 

la ligue bourgogne franche-comte est nee (lbfc)

inter-classes

Suite à l’initiation aux fondamentaux du Sport Boules durant 5 séances, les écoles de Viré et Clessé étaient conviées, par le comité départemental bouliste, à un tournoi inter-classes.
Le club de L’OMB Mâcon avait quant à lui en charge l’organisation matérielle au boulodrome des Trappistines, ce lundi 17 octobre 2016.
Ce sont donc 60 enfants de CM1 et CM2 qui ont participé aux jeux proposés par le conseiller technique, Thierry MAHOUDEAU.
Grâce à des jeux de point et de tir, les élèves, par groupe de 5, tentaient de rapporter le plus de points possibles à leur école respective.
Après 1h30 de réussites et d’échecs, le classement a permis de distinguer les CM2 de Clessé avec 334 pts, les CM2 de Viré avec 316 pts et les CM1 de Viré avec 316 pts.

Virginie Prudon prend du galon

Véritable spécialiste du sport boules Virginie Prudon a été élue à la tête du secteur 2 départemental qui regroupe 21 sociétés

 
Virgine Prudon a pris la présidence du secteur 2 de sport boules. Elle se retrouve à la tête du groupement des clubs du Chalonnais, d’une partie de la Bresse, du Tournugeois et du Creusot depuis l’assemblée extraordinaire du secteur, à Sennecey-le-grand. Elle succède à Henri Serrier, de Laives.
Une des meilleures joueuses de France
Elle n’arrive pas en terre inconnue puisqu’elle était secrétaire du secteur depuis deux ans. Cette jeune femme présente un palmarès exceptionnel. Elle pratique le sport boules depuis l’âge de 15 ans. Elle est toujours restée fidèle à son club, l’Amicale boules des Charreaux, à Chalon.
Après avoir été plusieurs fois championne de Bourgogne en simple, elle devient demi-finaliste à Lyon en championnat de France avant la consécration en double avec Nicole Lepeu, en 2013, à Talant (21). Elle y décroche son premier titre de championne de France. Elle fait partie des meilleures au niveau national.
Virginie Prudon ne veut pas tout révolutionner mais affiche une belle détermination : « Je veux que le sport boules se tourne vers les catégories féminines et les jeunes. Je serai aux manettes dans l’organisation des championnats dans le secteur 2. On doit faire vivre et revaloriser le sport boules dans le secteur 2 et continuer ce qui a été fait par mon prédécesseur, Henri Serrier, avec un bureau où toutes les régions sont représentées. »
Le BUREAU Présidente : Virginie Prudon. Vice-président : Christian Labille. Trésorier : Pascal Prudon. Trésorière adjointe : Élisabeth David. Secrétaire : Bernard Carré. Secrétaire adjoint : Christian Ducrout.

Daniel Cottin succède à Gérard Dufy

Passage de témoin de Gérard Dufy à daniel Cottin  Photo Jean-Marc BOISSELOT
 
À 62 ans Daniel Cottin (Boule Digoinaise) prend la présidence du comité bouliste sportif de Saône-et-Loire. Il va ainsi poursuivre tout ce qui a été mis en place par Philippe Troncy et Gérard Dufy. « Ce n’est pas une mince affaire de prendre cette présidence, avoue Daniel Cottin. Je n’ai pas sollicité véritablement ce poste mais on ne pouvait pas laisser le comité sans un capitaine à la barre. Le fait que Philippe Troncy a bien voulu repartir pour former le nouveau bureau nous aide beaucoup nous apportant ainsi son expérience ».
Daniel Cottin annonce ses grands projets : « On doit rester comité sportif et avoir ainsi nos propres qualifiés en Saône-et-Loire. Il faut également garder tous nos licenciés. On sait que depuis plusieurs années les effectifs en France baissent de 35 % alors que sur le même temps, le département est stable depuis 2010. La priorité des effectifs est primordiale. On intervient déjà dans le périscolaire maintenant il faut se tourner vers les entreprises ».
Côté jeune Daniel Cottin annonce la création de deux nouveaux centres de formation. « Aux dix centres de formations existants, deux sont créés à La Chapelle-de-Guinchay et à Chauffailles. Deux vont voir le jour également à La Clayette et Hurigny ».
Quant à la réforme territoriale, le néo-président est clair. « Les bases vont être mises en place en novembre. Tous les comités sportifs sont concernés et trois membres sont déjà désignés par le comité directeur Daniel Cottin (président du CBD 71), PhilippeTroncy et Christelle Alainé ».
 
Le nouveau bureau : À l’issue du congrès, huit membres sont élus pour former le nouveau comité directeur :
Daniel Cottin,
Christian Develay,
Jonathan Disson,
Bruno Fichet,
Sylvain Lacroix,
Aurélien Richard
Philippe Troncy,
Christelle Alainé.

LE CONGRES EN IMAGE

Samedi 15 octobre 2016 au palais de justice de Tournus
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
CONTACT