PERCHERANCIER TOUT PRÊT DU BUT

Laurent Percherancier, Gérard Dufy, Thierry Fouilloux, Michel Cottier et Thierry Percherancier (de g. à dr.) n’ont chuté qu’en finale du concours 3e division face à Bassal de Cuzieu (Loire). Photo Joël PHILIPON

Vainqueurs du Bellecour l’an dernier en 4e division, les Clunysois de Laurent et Thierry Percherancier ont été tout près de récidiver ce week-end en 3e division.

Deux formations en quarts de finale (Vincent Martin en 2e division, Philippe Chavet en 4e division), deux autres dans le dernier carré (Baptiste Mahoudeau en -15 ans) dont une (Laurent Percherancier, 3e division) en finale, la Saône-et-Loire a globalement bien tenu son rang ce week-end lors des tournois de Pentecôte à Bellecour. Il ne lui aura en fait manqué qu’une victoire pour transformer ce bilan très honorable en mention très bien.
Cette victoire, les frères Percherancier et leur formation de Cluny l’ont pourtant longtemps entrevue. Promus en 3e division après avoir tout gagné ou presque l’an dernier en 4e division, championnat de France quadrettes et Bellecour y compris, les Clunysois abordaient pourtant ce Bellecour 2016 avec beaucoup humilité. « L’objectif, c’était de passer la journée de samedi pour gagner le droit de revenir le dimanche. Rien que ça, on aurait déjà été très contents » explique Gérard Dufy.
Mais avec l’apport du Montcellien Thierry Fouilloux qui remplaçait Robert Thévenet comme tireur de tête, les Clunysois allaient tout bousculer sur leur passage.

La partie de trop

Du moins jusqu’en finale où, rincés par trois jours de compétition, ils passaient malheureusement un peu à côté de leur partie. « On a plutôt pas mal pointé, observe Gérard Dufy, mais on a baissé de pied au tir. Physiquement on n’y était plus trop ; les autres ont mieux tiré que nous, voilà tout ».
Battus 13-4 en finale par une formation de la Loire, les Clunysois espèrent bien maintenant, et comme ils l’avaient fait l’an dernier, transformer l’essai lors des prochains Fédéraux (18 et 19 juin à Tournus) et décrocher leur qualification pour les championnats de France quadrettes. Pour des retrouvailles et une revanche, pourquoi pas, sur leurs vainqueurs lors de ce Bellecour 2016.
 

PENTECOTE 2016

Sous champions 3ème division :
Laurent PERCHERANCIER
Thierry PERCHERANCIER
Stéphane FOUILLOUX
Gérard DUFY
Michel COTTIER
 

Bellecour 2015 : retour gagnant pour Thierry Percherancier (Cluny)

Michel Cottier, Gérard Dufy, Robert Thévenet, Laurent et Thierry Percherancier (de g. à dr.) ont fait sensation à Bellecour. Robert Philippe Juste/Le Progrès.

La formation des frères Percherancier a fait sensation en s’adjugeant la 103e édition des tournois de Pentecôte à Lyon en 4e division.




Remporter le Bellecour, ils sont des centaines à en rêver chaque année. Les Clunysois de Thierry et Laurent Percherancier l’ont fait.
A la tête d’une formation composée de Robert Thévenet, Michel Cottier et Gérard Dufy, les jumeaux de la Boule Clunysoise, repartis cette année au bas de l’échelle, faisaient partie des favoris en 4e division. La catégorie de loin la plus fournie (512 quadrettes) de ces 103e tournois de Pentecôte qui ont rassemblé, trois jours durant plus d’un millier d’équipes (1 360 équipes exactement) dans plus d’une dizaine de catégories.
Pour survivre à ce long marathon – 10 parties jusqu’à la finale ! – leur expérience accumulée dans les divisions supérieures qu’ils ont tous fréquentées durant de longues années n’a pas été de trop à nos Clunysois. Notamment le samedi soir, la journée la plus longue du tournoi, où ils sont passés tout près de l’élimination.
Mais, une fois lancée, la machine clunysoise était inarrêtable et, plus rien, ni personne n’a été en mesure de freiner sa marche triomphale. Pas plus Viornery (Le Perreon) en demi-finale (13-5) que la formation des Chermette père et fils (Albigny), balayée 13-3 en finale en six jets de but et un tout petit peu plus d’une heure.

Et maintenant les France ?

« Quelle que soit la division, Bellecour reste Bellecour, souffle Thierry Percherancier. La preuve, nous avons bien failli passer à la trappe à la dernière partie du samedi soir. Comme quoi rien n’est écrit à l’avance. Mais après avoir arrêté un temps la compétition, revenir par un succès au Pentecôte nous comble vraiment ».
Avec ce titre décroché au Bellecour, qui leur assure déjà un billet retour en 3e division la saison prochaine, les Clunysois vont débarquer, avec placardée dans le dos, l’étiquette de favoris lors des prochains Fédéraux quadrettes à Mâcon (20, 21 juin). Car l’objectif pour eux, c’est désormais le championnat de France (24 au 26 juillet à Saint-Denis-les-Bourg) pour lesquels ces Fédéraux qualifieront trois quadrettes en 4e division.
A noter également en 4e division, le beau parcours des formations de Christian Begaud (Sornay) et Szymanski (Bourbon) qui ont atteint toutes deux les 8es de finale, comme Damien Terrier (La Clayette) en 3e division.
Chez les tout jeunes, Alex Opipari (Digoin) et Romaric Vocoret (Vauzelles) ont atteint les demi-finales du GP de la ville de Lyon en catégorie débutants.
Article paru dans le le 28/05/015  Pierre Desbois
 
L'équipe Percherancier de Cluny vainqueur du Tournoi Bouliste de Pentecôte en 4ème division
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
CONTACT