LE CREUSOT : Le clos "Charles Gautron" a été inauguré ce samedi

Ce samedi en fin de matinée, le boulodrome de la plaine des Riaux et ses 17 terrains ont été inaugurés et se sont vus baptiser du nom du président emblématique du Club Bouliste Creusotin, Charles Gautron.
 
Le monde de la boule creusotine mais aussi départementale a rendu un vibrant hommage à un grand serviteur du sport du Creusot ce samedi vers 11h ; en effet le boulodrome du Club Bouliste Creusotin situé plaine des Riaux a été baptisé du nom de Charles Gautron, président du club dans les années 1980 et pendant 22 ans.
Une vraie figure du sport de la cité du Pilon mais aussi un très grand formateur pour une génération de jeunes boulistes.
"Pour le club, à l'annonce de son décès en juillet 2017, le choix d'attribuer le nom de ce grand président au boulodrome a juste été une évidence pour nous tous" a présenté d'emblée le président actuel du club, Jean-Pierre Delalex avant d'observer une minute de silence en hommage à Charles Gautron.
C'est en présence de l'épouse du président défunt et de ses enfants qu'élus et représentants du monde de la boule ont dévoilé la plaque du boulodrome au nom de Monsieur Charles Gautron.
Car c'est bien à un MONSIEUR que toutes et tous ont rendu un vibrant hommage ce samedi matin ; tout d'abord c'est le président actuel qui a présenté un homme authentique, généreux et honnête "que je n'ai eu la chance de connaître assez longtemps mais dont tous les anciens du club ne font que des louanges. À ce titre, je remercie tous les élus, le Maire et les services techniques de la Ville pour les travaux réalisés ici et qui assurent le développement du sport boules et de conforter la vie associative locale".
Avant de céder la parole à celui qu'il définit comme "l'encyclopédie du club", Jean-Pierre Delalex a souligné les valeurs de respect, de fair-play ainsi que les 3 valeurs de la devise républicaine qui étaient bien ancrées chez Charles Gautron.
C'est donc ensuite Robert Vailleau, la mémoire vivante du Club Bouliste Creusotin de décrire le parcours d'un "grand homme qui a commencé sa carrière sportive au rugby en 3ème ligne et qui a découvert le sport boules aux 4 Chemins et de devenir ensuite dans les années 80 le président du club pendant 22 ans.
"La construction de ce club house fonctionnel, de ces 17 terrains de jeux, cette belle installation de la plaine des Riaux, c'était un peu sa deuxième demeure" a rappelé Robert Vailleau. Et de poursuivre : "il a servi le club, il a été au service de la formation des jeunes du secteur puis du département et même de la région, il était une référence de la formation et parmi les nombreux joueurs qu'il a formés, certains ont obtenu des titres nationaux et son fils lui-même a été champion de France".
Comme l'a rappelé Robert Vailleau, Charles Gautron a durant sa présidence assuré l'organisation de 2 championnats de France au Creusot ainsi que de nombreuses rencontres corpo avec des entreprises de toute la France ; un bel hommage rendu par "l'historien du club" Robert Vailleau qui n'a pas oublié de dire que Charles Gautron était aussi un grand compétiteur qui a laissé d'excellents souvenirs dans le monde bouliste, l'image d'un homme "ferme, exigent, honnête, convivial et généreux".
Laurent Touraine, formé au Creusot par Charles Gautron, plusieurs titres de champion de France et référence internationale de la Boule a rendu hommage à celui qui l'a formé il y a 17 ans en adressant une lettre au Club Bouliste Creusotin, il ne pouvait être présent ce samedi car il était en compétition.
"Quand je repense à Charles Gautron, cela m'évoque mes premiers pas dans le monde de la boule il y a 17 ans. J'ai connu d'autres clubs après celui du Creusot où j'ai été formé, j'ai connu le haut niveau mais à chaque entraînement, je refais les mêmes exercices que Charles m'avait appris. Il me reste de toi Charles l'exigence envers soi-même et le respect de l'adversaire" a notamment évoqué le grand champion.
Daniel Cottin, président du Comité Bouliste de Saône-et-Loire a lui rappelé le souvenir d'un "joueur qui avait la niaque, qui avait un magnifique état d'esprit et qui était entièrement tourné vers la jeunesse et la formation. Et son étoile devait être aux côtés des 2 équipes du Creusot samedi dernier à Cluny qui se sont qualifiées pour les championnats de France ; de là-haut, Charles veillera toujours sur son club de coeur".
Au nom de la famille de Charles Gautron, un de ses fils a déclaré "être touché par cette marque de reconnaissance à l'occasion de cette inauguration et ce clos était sa deuxième maison et peut-être même sa première. Vous étiez tous ses amis et il aurait été très honoré que ce club house porte son nom, au nom de tous, merci".
Puis ce fut au tour des élus de rendre hommage à Charles Gautron et Guy Arnoud au nom de l'Office Municipal des Sports dont il est le président de saluer la mémoire "d'un défenseur du sport creusotin et qui en tant que membre du Comité Directeur de l'OMS a été parmi ceux qui ont mis sur pied l'idée d'une cérémonie de récompenses telle que nous la connaissons aujourd'hui. C'était une grande figure du sport du Creusot".
Puis Evelyne Couillerot a dressé le portrait d'un "grand Monsieur qui a souhaité développer son club avec énergie et qui s'est consacré à la formation des jeunes. J'ai le souvenir d'un homme déterminé et qui portait ses dossiers toujours avec courtoisie et respect même si parfois les choses n'avançaient pas assez vite à son goût. C'est quelqu'un qui a toujours agi avec opiniâtreté, ce n'est que justice que d'avoir donner son nom au clos bouliste" a conclu la première Adjointe au Maire du Creusot.
Et c'est à David Marti, le maire du Creusot qu'est revenu l'honneur de dévoiler la plaque avec Madame Gautron ; mais avant le maire a relevé que Charles Gautron "avait marqué son club mais aussi marqué la ville et c'est normal et légitime que l'on puisse baptiser le clos de son nom. J'ai le souvenir d'un homme droit qui avait toujours pour objectif l'intérêt général et des souvenirs de nombreuses discussions au sujet de la Nef pour en faire un endroit dédié aux boules pendant la période hivernale. Charles Gautron a toujours eu le souci de transmettre pour que son club continue de donner. Votre sport permet une pratique inter-générationnelle, on se retrouve dans votre sport qui allie un côté ludique à une vraie dimension sportive" a conclu le Maire.
Et avec l'épouse de Charles Gautron, David Marti a dévoilé la plaque du nouveau complexe bouliste, le clos Charles Gautron.
Nicolas AKCHICHE

CONGRES CSB 71 DU 28 OCTOBRE 2017 A DIGOIN

La Boule Sportive Digoinaise accueillait samedi 28 octobre 2017 le CSB 71 pour son congrès annuel.
Sous la direction de Daniel COTTIN, le président, tous les membres du bureau ont présenté les rapports financier, sportif, jeunes et féminines devant une assemblée nombreuse et attentive.
Après les félicitations de Roger PARMENTIER, vice-président de la FFSB et de Philippe TRONCY, président de la ligue BFC pour la bonne gestion du CSB71, les membres du bureau ont remis les récompenses de la saison écoulée aux sportifs titrés et Daniel COTTIN les médailles FFSB aux dirigeants bénévoles qui oeuvrent pour le développement durable de la boule lyonnaise dans notre département.
 

LE CONGRES 2017 EN IMAGES

« On saura en 2020 si nous figurerons au programme de Paris-2024 »

Roger Parmentier, vice-président de la Fédération française
Roger Parmentier se réjouit de la bonne santé du Sport Boules en Saône-et-Loire avec 2012 licenciés jeunes/seniors. Photo Mickael CHARRONDIERE
À l’occasion du congrès départemental qui a eu lieu ce samedi au boulodrome de Neuzy à Digoin Roger Parmentier, vice-président de la Fédération Française du sport boules en charge du Pôle Développement, a mis l’accent sur la bonne santé du CD71.
Quelle est la place du département sur le plan national ?
« La Saône-et-Loire est le 7e  département français par rapport au nombre de licenciés. Il s’agit du seul comité où l’effectif est stable depuis 10 ans. C’est un département phare de notre discipline. Le CSB 71, qui est très actif pour assurer la promotion du Sport Boules, peut s’appuyer sur des clubs comme Mâcon ou Digoin pour briller au niveau national ».
L’avenir du sport boules passe par la formation. Quelles actions vont être mises en place par la Fédération pour promouvoir ce sport chez les jeunes ?
« La Fédération mène des actions auprès des scolaires. Il est cependant difficile de fidéliser les jeunes. Ce constat s’explique par le fait que les performances ont été privilégiées par rapport à l’accueil. C’est pourquoi on a pris la décision de se rapprocher des associations sportives pour les aider dans leurs missions d’accueil et de fidélisation du jeune public ».
Le sport boules est pressenti pour devenir une discipline olympique lors des JO qui se dérouleront à Paris en 2024.
« Rien n’est acté pour l’instant mais nous sommes optimistes parce que les Jeux olympiques vont avoir lieu en France. On aura une réponse définitive après les Olympiades de 2020. La boule Lyonnaise, la pétanque et la Raffa volo pourraient devenir des disciplines olympiques à part entière. La Fédération va se battre pour faire valoir les atouts de notre sport auprès du Comité olympique ».

La Boule sportive digoinaise mise sur la jeunesse

Jonathan Disson et Sylvain Lacroix avec les jeunes boulistes qui représentent l’avenir du club.  Photo Mickaël CHARRONDIÈRE

L’assemblée générale de la Boule sportive digoinaise a eu lieu dimanche au boulodrome de Neuzy, en présence d’une quarantaine de personnes. Le club compte 129 licenciés. Rencontre avec le président, Jonathan Disson.
Pouvez-vous nous parler de votre club ?
« On arrive à conserver un effectif stable grâce aux licences loisirs et aux initiations en milieu scolaire. Le tournoi interécoles avec les jeunes élèves du secteur est un vrai événement. 320 jeunes sont attendus en 2018. »
Quel est le palmarès de la saison 2016-2017 ?
« Le club a obtenu six médailles européennes et mondiales. Les jeunes et les seniors se sont distingués avec 22 qualifications pour les championnats de France. Un record. »
Quels sont les projets pour la nouvelle saison ?
« On va accueillir les championnats de France jeunes combiné en juin 2018. Une première à Digoin. On va continuer d’intervenir dans les écoles tout en proposant des initiations pour les adultes handicapés, les comités d’entreprise et les entreprises. On veut améliorer notre communication et faire la promotion de notre sport auprès d’un nouveau public. »
Pratique Le club organise un concours 16 doubles M4 et 16 doubles M3/4, dimanche 1er octobre au boulodrome de Neuzy. Inscriptions au 06.49.41.21.64.
Propos recueillis par Mickaël Charrondière (CLP)
 
L'équipe de Crèches - vainqueur du concours
De gauche à droite : Alain CHEMINOT – Armand BERGERON
 
Le 27 août 2017 l'ASPTT MACON BOULES a fêté son 60ème anniversaire de leur section.
 
24 équipes se sont affrontées en 3 parties (l'équipe de Crèches-sur-Saône vainqueur).
Souvenir pour Armand BERGERON, secrétaire, fils de Charles BERGERON, créateur de cette société qui, depuis 1957, suit son chemin avec 30 sociétaires sous la présidence de M. Alain CHEMINOT.
 
Le bureau et tous les bénévoles remercient les sponsors pour que cette journée reste en mémoire et tous les clubs qui ont répondu présent.
 
Armand BERGERON
Secrétaire de l'ASPTT MACON
 
 

Les jeunes s’illustrent lors du gentleman bouliste

 Le président Jonathan Disson avec les équipes ayant terminé sur le podium du gentleman bouliste.  Photo Mickaël CHARRONDIERE
 

14 équipes de 3 boulistes, licenciés ou non, étaient présentes au gentleman bouliste nouvelle formule organisé samedi par la Boule Sportive Digoinaise au Boulodrome de Neuzy. Les jeunes se sont distingués lors de cette épreuve. Margaux Sayet, Sharon Cottin et Léane Canard l’ont emporté devant Valentin Seguin, Jérémy Seguin et Baptiste Mahoudeau. Hervé Bouton, Franck Bouton et Vincent Barges complètent le podium.
Faire découvrir la boule sportive
Une démonstration de tir rapide et de relais a eu lieu de même qu’une initiation pour les adultes handicapés du Foyer d’Accueil Médicalisé de Gueugnon géré par l’association Les Papillons Blancs. « Je remercie les participants qui sont venus malgré la pluie. Le gentleman s’est déroulé dans la bonne humeur. La nouvelle formule a permis aux non-licenciés de découvrir toute la diversité de notre sport » souligne le président Jonathan Disson.
L’assemblée générale de l’association aura lieu dimanche 17 septembre à 9 h 30 au boulodrome de Neuzy.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
CONTACT